Zouraris pour SYRIZA : K@λ@varoussa quatre ans dans l’opposition

L’ancien député de SYRIZA Kostas Zouraris, s’exprimant sur la station de radio de Thessalonique Status 107.7 et dans l’émission de Dimitris Venieris, a exprimé son opposition à la manière dont le président de SYRIZA, Stefanos Kasselakis, purge les membres du parti d’opposition officielle. Comme il l’a déclaré de manière caractéristique : « C’est inacceptable, surtout pour un parti de gauche. » Cela me rappelle les partis urbains. Ce n’est pas possible… Puisqu’il y a des statuts… Ceux-ci sont décidés par le comité d’éthique. Par conséquent, conformément à l’article 19, le testament de Kasselakis devrait être renvoyé à la Commission d’éthique et la Commission en discutera et prendra une décision.

M. Zouraris a également parlé d’un comportement « caricatural » lorsqu’on lui a demandé si M. Kasselakis « soulevait » le fardeau de sa position de chef du parti.

« Il y a une frivolité. C’est le genre Mickey Mouse. Silvestro et Titi. Oui… ça ne monte pas… ce n’est pas comme ça que ça se passe… », a déclaré l’ancien député.

Interrogé à ce sujet, il a estimé qu’Alexis Tsipras pourrait intervenir dans l’actualité de SYRIZA.

« Oui, il pourrait dire… une intervention… demandant que les objections soient supprimées jusqu’à la conférence. Pourquoi Tsipras devrait-il intervenir ainsi en disant : « Allez, les gars, ces choses-là, maudissez-vous en privé autant que vous le souhaitez, ne laissez pas tout sortir, parce que ça aussi, ce sont des ragots. » Bien sûr, vous, les gens de droite, adorez ça. des trucs trop. Par conséquent, laissez cela en place jusqu’à la conférence.

Dans le même temps, M. Zouraris a tenu des propos caustiques sur le rôle de l’opposition en Grèce. En fait, à sa manière, il a mentionné qu’il était lui-même l’opposition… « En France, mon autre pays, l’opposition est très forte, malgré le système présidentiel. Le président de la commission la plus puissante du Parlement français, le président de la commission des finances, est toujours quelqu’un de l’opposition. Nous n’avons pas cela ici. J’ai été dans l’opposition pendant quatre ans… Qu’ai-je fait ? Cool@@@@rush ! Rédiger un amendement à un projet de loi et savoir que la majorité rira poliment ou grossièrement… ouais, c’est cool… Vous le faites pour l’âme de votre mère.

« Sur la base des règles de la Chambre des représentants ici, la nôtre, et sur la base de la constitution du pays, l’opposition ici, ne fait pratiquement rien d’autre qu’exister. »

Écoutez ses déclarations :

Actualités

Aglaë Salomon

"Organisateur incurable. Joueur. Étudiant. Passionné de Twitter. Geek des voyages. Totalement introverti. Nerd de la musique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *