Une série d’exercices transnationaux impliquant les forces armées grecques et chypriotes

Le « Partenariat olympique » a débuté à Xanthi avec la participation de la Grèce, de Chypre, des États-Unis, de la France, de la Bulgarie et de la Géorgie – la coéducation tripartite de la Grèce, de Chypre et de l’Arménie a été achevée.

Publicité

Les forces armées grecques et chypriotes ont participé à l’entraînement conjoint tripartite des forces spéciales – Forces d’opérations spéciales de Grèce, de Chypre et d’Arménie, qui s’est déroulé du 6 au 10 novembre dans la région plus large de Nea Peramos Attique. dans le cadre de la planification plus large de la coopération internationale de l’armée grecque.

Comme GEETHA l’a annoncé lundi, la formation conjointe fait partie du plan d’action commun entre la Grèce, Chypre et l’Arménie pour 2023 et a contribué à améliorer le niveau de compréhension mutuelle et l’échange de savoir-faire entre les participants pour accroître leurs capacités opérationnelles.

Les forces armées grecques y ont participé avec une équipe opérationnelle du commandement de guerre spéciale de l’armée grecque.

Au cours de son exécution, des objets métier ont été exécutés, tels que :
● Tirs de combat à réaction rapide.
● Techniques et tactiques des tireurs d’élite.
● Techniques, tactiques et procédures pour les compétitions en salle.
● Conception – mise en œuvre d’un petit exercice.

« Partenariat olympique »

Parallèlement, un exercice transnational intitulé « Coopération olympique » aura lieu du lundi 13 au vendredi 24 novembre, la cérémonie d’ouverture ayant lieu le 11 novembre.

Comme annoncé, l’exercice fait partie du cadre de planification GEETHA pour les activités internationales des forces armées entre des éléments des forces armées de Grèce, de Chypre, des États-Unis, de France, de Bulgarie et de Géorgie, ainsi que la participation d’observateurs des pays alliés et géorgiens. partenaires, et aura lieu au champ de tir des chars de Xanthi à Petrochori Xanthi.

Les participants pratiquent des scénarios défensifs et offensifs de niveau tactique, y compris des tirs réels et l’utilisation de systèmes de simulation de combat tactique, pour améliorer le niveau de préparation opérationnelle, la capacité de combat, la compréhension, le partage d’expertise et l’interopérabilité entre les forces participantes.

La série d’exercices « Coopération olympique » a lieu chaque année et est directement liée à la série d’exercices « Coopération thrace » correspondante, dans laquelle les tactiques des escadrons sont examinées à l’aide de systèmes de simulation de combat tactique.

« Balkans forts – 23 »

Enfin, avec la participation des forces armées grecques, l’exercice multinational Forces spéciales – Forces d’opérations spéciales (ED – DEE) appelé « STRONG BALKAN – 23 », qui s’est déroulé à Tirana, en Albanie, a été achevé.

Des employés d’Albanie, de Bulgarie, de Bosnie-Herzégovine, de République de Macédoine du Nord, du Monténégro, de Roumanie, de Serbie et de Turquie ont participé à cet exercice.

L’exercice s’est déroulé du mardi 31 octobre au vendredi 10 novembre. La photo est issue de cet exercice.

Thibault Tremble

"Ninja d'Internet. Érudit télé incurable. Amateur passionné de café. Passionné de réseaux sociaux. Penseur général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *