Que révèle le premier sondage sortie des urnes pour Macron et Le Pen ?

Emmanuel Macron et Marin Lepen sont à 24%, selon un sondage sortie des urnes publié par le journal belge francophone La Libre juste avant la fermeture des urnes.

Selon le journal belge lui-même, qui souligne bien sûr qu’il ne s’agit que d’estimations d’un petit nombre de répondants, le candidat de gauche Jean Lick-Melanson a obtenu 19 % des suffrages.


Dans la France rurale, où les sondages d’opinion suggéraient que les électeurs penchaient vers les candidats d’extrême droite et d’extrême gauche, le taux de participation était plus élevé que dans les zones urbaines, où le président Emmanuel Macron était considéré comme le grand favori.

En Dordogne, en Nouvelle-Aquitaine, où les partis d’extrême droite et d’extrême gauche ont remporté les élections locales, le taux de participation était de 75,26 %, tandis qu’à Paris, le taux de participation n’était que de 52,1 %.

Dans le même temps, la ville de Roubaix, dans le nord-ouest de la France à la frontière avec la Belgique, a battu tous les records d’abstention avec seulement 21% des citoyens votant.

La participation électorale est en baisse

Le taux de participation au premier tour de l’élection présidentielle française était de 65% à 17h00 heure française (18h00 heure grecque), selon le ministère de l’Intérieur, soit 4,4 points de moins que lors de l’élection de 2017 (69,42%).

En revanche, la participation a été supérieure de 6,5 points à celle de 2002 (58,45 %), année record d’abstentions au premier tour de l’élection présidentielle.

Les premières estimations officielles seront annoncées après la fermeture de la dernière urne (21h00 heure grecque), puisque selon la loi française « aucun résultat partiel ou définitif de l’élection ne peut être annoncé au public de quelque manière que ce soit avant la dernière bureau de vote des urnes de la zone métropolitaine ».

Onfroi Séverin

"Amoureux de Twitter. Écrivain sympathique. Penseur primé. Fanatique de la nourriture hardcore. Ami des animaux partout. Analyste incurable."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *