Macron se rendra en Roumanie et en Moldavie la semaine prochaine

Le président français Emmanuel Macron se rendra mardi en Roumanie pour rencontrer les troupes françaises qui y sont stationnées, puis se rendra mercredi en Moldavie pour réitérer son soutien au pays déchiré par la guerre en Ukraine, a-t-il déclaré à l’Elysée aujourd’hui.

La présidence française a précisé que la visite de Macron en Ukraine aura lieu à une date non précisée et aura lieu lorsqu’elle sera « utile pour le président (Volodymyr) Zelenskyy ».

En Roumanie, le président français, accompagné de son homologue roumain Klaus Johannes, visitera la base de l’OTAN où sont stationnées des troupes françaises et d’autres de l’Alliance nord-atlantique, dont quelque 300 Belges.

Macron enverra « un message très clair de notre engagement envers les alliés de l’Otan et les partenaires européens », a déclaré la présidence française.

Environ 500 soldats français s’y sont rendus depuis le 26 février dans le cadre d’une opération dirigée par l’Otan. Paris a également récemment développé un système de défense sol-air à la pointe de la technologie.

L’ancienne ministre des Armées françaises Florence Parley s’est rendue en Roumanie en mars pour rencontrer les soldats qui y sont stationnés.

Macron se rend mercredi en Moldavie à l’invitation de la présidente Maia Santou, qui l’a reçue à l’Elysée le 19 mai.

Selon Elize, Macron exprimera son « soutien dès que possible » et dira « nous sommes là et nous prendrons des dispositions » pour aider cette ex-république soviétique d’environ 2,6 millions d’habitants, l’un des pays les plus pauvres du monde Europe, qui est particulièrement touchée par l’invasion russe de l’Ukraine, avec laquelle elle partage des frontières.

La Moldavie a déposé sa demande d’adhésion à l’Union européenne le 3 mars, tout comme l’Ukraine (le 28 février) et la Géorgie (le 3 mars).

L’Elysée a également souligné qu’il n’y a actuellement aucune « préparation » pour la visite de Macron en Ukraine. Cela aura lieu « lorsque le moment sera venu » et lorsque le président pourra délivrer « un message commercial spécial » et « lorsque cela sera le plus utile pour le président Zelenskyy ».

Ce voyage pourrait être lié à l’élaboration de l’examen de la candidature de Kiev à l’UE, qui sera discuté lors du sommet des 23 et 24 juin à Bruxelles.

La France veut que l’Ukraine sorte « victorieuse »

Suite aux propos d’Emanuel Macron selon lesquels « la Russie ne doit pas être humiliée », la présidence française a déclaré aujourd’hui que Paris souhaitait que l’Ukraine sorte « victorieuse » de sa guerre avec la Russie.

« Comme le président a eu l’occasion de le dire, nous voulons que l’Ukraine gagne. Nous voulons restaurer l’intégrité territoriale de l’Ukraine. « Nous voulons que ce conflit, cette guerre entre la Russie et l’Ukraine, se termine au plus vite », a déclaré un conseiller du président français.

Macron cherche à dialoguer avec le président russe Vladimir Poutine après l’invasion de l’Ukraine par Moscou en février. Sa position a été critiquée à plusieurs reprises par certains partenaires d’Europe de l’Est et des pays baltes, qui voient le président français saper les efforts visant à forcer Poutine à la table des négociations.

Dans le même temps, l’Elysée a souligné que Paris était prêt à participer à une « opération » pour débloquer le port d’Odessa dans le sud de l’Ukraine et exporter des céréales ukrainiennes vers les pays dans le besoin.

Sources : AMPE, AFP, Reuters

Onfroi Séverin

"Amoureux de Twitter. Écrivain sympathique. Penseur primé. Fanatique de la nourriture hardcore. Ami des animaux partout. Analyste incurable."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *