L’augmentation des salaires de l’État peut aller jusqu’à 2 000 euros

Entre autres choses, le ministre de l’Intérieur Niki Kerameos a évoqué l’augmentation que recevront les fonctionnaires et « elle peut dépasser un salaire et atteindre 2 000 euros avec des mesures économiques plus larges ».

« C’est la première fois depuis 14 ans qu’une augmentation des salaires des fonctionnaires est signée. Il y a une augmentation de 30% des primes de responsabilité. Pour nous, le rôle des responsables est très important : « Ils sont une force motrice et peuvent jouer un rôle de catalyseur dans la modernisation globale du secteur public », a-t-elle déclaré dans une interview au SKAI.

Mme Kerameos a également souligné que « nous voulons envoyer un signal pour renforcer la famille et c’est pourquoi les allocations familiales sont augmentées ».

Concernant la prime de productivité, le ministre de l’Intérieur a souligné que « c’est la première année que la prime de productivité sera mise en œuvre et notre objectif est de l’étendre à l’ensemble du secteur public afin qu’il y ait toujours une saine incitation à l’amélioration ». Fonctionnaires » et a souligné que « cela met en pratique les efforts que nous déployons pour des incitations saines dans le secteur public et la manière dont nous améliorerons les performances dans le secteur public. Désormais, les objectifs sont inclus et la notation dépend de votre capacité à les atteindre. « Vos objectifs ».

Concernant l’évaluation, Mme Kerameos a expliqué que « les services publics sont évalués par les citoyens eux-mêmes ». Le premier objectif est de renforcer la voix des citoyens et le deuxième objectif est, et avec cette mesure, ceux fournis aux citoyens de renforcer les services. Le but est de le mettre en pratique dans la prochaine période.

Cependant, le ministre de l’Intérieur a souligné : « Avant d’accepter un emploi dans le secteur public, une personne doit passer un examen de compétences. Les critères sont saisis et les 15 premiers passent à la phase suivante. Le Premier Ministre et le Gouvernement décident de mettre davantage de filtres de méritocratie, d’objectivité pour ces instances critiques afin d’avoir le meilleur.

Concernant le recrutement dans le secteur public, le ministre a déclaré qu’« il y aura 16 500 recrutements dans le secteur public en 2024 », soulignant que l’accent sera mis sur la santé, la crise climatique, la protection de l’environnement et la protection des forêts. ainsi que la mise en œuvre de projets de fonds de relance. « Il y aura 6 500 nouvelles embauches rien que dans le secteur de la santé », a-t-il déclaré.

« Avec un outil d’intelligence artificielle, nous pourrons prédire les besoins de la population à moyen et long terme afin de recruter plus spécifiquement », a-t-il ajouté.

Onfroi Séverin

"Amoureux de Twitter. Écrivain sympathique. Penseur primé. Fanatique de la nourriture hardcore. Ami des animaux partout. Analyste incurable."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *