EUNOMIA 4-23 : Le grand exercice en Méditerranée est terminé

L’exercice aérien quadrilatéral « Eunomia 4-23 », qui s’est déroulé en Méditerranée orientale dans le cadre de l’initiative quadrilatérale coordonnée QUAD entre la Grèce, la République de Chypre, la France et l’Italie, s’est achevé aujourd’hui, vendredi 15 septembre.

Comme annoncé, la Journée des Visiteurs distingués (Journée DV) a eu lieu hier, jeudi 14 septembre, à laquelle ont participé des représentants des quatre pays QUAD, dont le commandant de la flotte, le vice-amiral Dimitrios – Eleftherios Kataras PN, en tant que représentant du chef de État-major de la Garde nationale, le général Konstantinos Floros, chef d’état-major général de la Garde nationale, le lieutenant-général George Tsitsikostas, commandant des forces navales françaises de la Méditerranée et de la mer Noire (CECMED), le vice-amiral Gilles Boidevezi et le commandant de la flotte navale italienne. Amiral Aurelio de Carolis.

La série d’exercices « Eunomia » a eu lieu pour la première fois en 2020 et a été coordonnée par la France en 2024.

Selon le communiqué, le but de l’exercice est de renforcer la capacité de combat et la coopération des forces participantes, ainsi que de développer leur capacité à mener et à coordonner des opérations aériennes dans les eaux internationales de la Méditerranée orientale.

Du côté grec, des personnels de l’armée de l’air, de la marine et du Special Warfare Command (DEP) du GEETHA ont également participé à l’exercice.

Au cours de son mandat, des tâches opérationnelles complexes ont été réalisées, comme suit :

  • Objets de l’exercice de défense aérienne (ADEX).
  • Divers éléments DACT (Air Combat Training).
  • Attaquer la défense aérienne basée au sol (SBAD).
  • Tirs depuis des navires de guerre sur une cible de surface (exercice Gunex).
  • Exercice combiné de guerre anti-sous-marine (CASEX).
  • Visitez le Conseil des opérations de recherche et de saisie (VBSS).
  • Opérations d’évacuation des civils (Opération d’évacuation des non-combattants – NEO).
  • Exercice de recherche et de sauvetage (SAREX).
  • Écoles de guerre électronique, de communications et de manœuvres avancées.

L’exercice, poursuit le communiqué, s’inscrit dans le cadre de la coopération internationale des forces armées grecques conformément à la planification des forces armées grecques et montre l’intention et l’engagement communs des quatre États membres de l’Union européenne dans la mise en œuvre et le respect des le droit de la mer (CNUDM) dans le but de souligner le rôle que jouent la Grèce, Chypre, la France et l’Italie en tant que piliers de la sécurité et de la stabilité dans la Méditerranée orientale au sens large.

Thibault Tremble

"Ninja d'Internet. Érudit télé incurable. Amateur passionné de café. Passionné de réseaux sociaux. Penseur général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *