Au moins 9 morts dans un violent séisme aux Philippines

Le bilan des victimes du puissant séisme de vendredi dans le sud des Philippines s’élève à au moins neuf, a annoncé l’agence nationale de gestion des catastrophes, prévenant que le bilan pourrait s’aggraver.

Le séisme de magnitude 6,7 qui a frappé la région insulaire de Mindanao vendredi après-midi (heure locale) a provoqué l’effondrement d’une partie du toit d’un centre commercial de la ville de General Santos, envoyant des gens paniqués dans les rues.

Au moins 15 personnes ont été blessées et plus de 800 maisons ont été endommagées ou détruites, selon le Conseil national de réduction et de gestion des risques de catastrophe.

Lors des opérations de recherche et de sauvetage du week-end, les services d’urgence ont découvert d’autres corps dans les décombres.

Les opérations y sont en grande partie terminées, mais la protection civile continue de recevoir de nouvelles informations provenant de dizaines de villages touchés par le tremblement de terre.

« Je prie Dieu pour que le nombre de morts ne continue pas à augmenter, mais nous attendons toujours des informations » en provenance de différentes régions, a déclaré à l’AFP le porte-parole adjoint de l’agence, Mark Timball.

Des tremblements de terre se produisent quotidiennement aux Philippines, un archipel situé sur la « ceinture de feu » de l’océan Pacifique, une zone d’intense activité sismique et volcanique qui s’étend du Japon au bassin du Pacifique en passant par l’Asie du Sud-Est.

Cependant, la plupart des tremblements de terre sont trop faibles pour être ressentis par les humains.

Thibault Tremble

"Ninja d'Internet. Érudit télé incurable. Amateur passionné de café. Passionné de réseaux sociaux. Penseur général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *